Skip to main content

BELMAR

1951-1951

Le Club Belmar, en opération de janvier à mai 1951, était un cabaret à atmosphère créole, situé au 1424 rue Peel à Montréal [1].

Ouverture du Club Belmar, The Gazette, 9 janvier 1951

Il est né des cendres du Club Carrousel victime d’un incendie, le 27 août 1950, à la même adresse [2].

Le Club Belmar était la propriété de Jules Nincleau [3]. Il était géré par le controversé Albert ‘’The Syrian’’ Lean [4].

Nat Kig Cole, The Gazette, 16 mars 1951

Le 19 mars 1951, le crooner américain Nat King Cole devait se produire au Club Belmar avec son orchestre pour une série de spectacles pendant 2 semaines. Mais Cole a annulé son engagement. En conséquence, le propriétaire a poursuit Nat King Cole et l’a accusé d’être responsable d’une perte financière d’environ $25,000 et, en fin de compte, de la fermeture définitive de son club au mois de mai 1951 [5][6].

Nat Kig Cole annulé, The Gazette, 19 mars 1951

Le Club Belmar céda sa place au nouveau bar Downbeat en décembre 1951 [7].

Références
[1] Opening tonight Club Belmar, The Gazette, 9 janvier 1951
[2] Uptown cafe gutted, The Gazette, 28 août 1950
[3] Belmar Club Inc., 2 septembre 1950, Gazette Officielle du Québec
[4] La Gazette, 5 janvier 1951
[5] Cafe owners sue musician, The Daily Star, 1 juin 1951
[6] Nat King Cole sued for 25,000$ by Belmar, The Gazette, 2 juin 1951
[7] Dowbeat bar, The Gazette, 24 décembre 1951
Sources compilées et mises en texte par Montreal Concert Poster Archive
Google maps 2022

Montreal Concert Poster Archive

L’histoire des salles de spectacles, bars et cabarets de Montréal à travers les images de 1890 à aujourd’hui.
Close Menu