Skip to main content

KRAUSSMANN’S CAFÉ

KRAUSSMANN’S CAFÉ

KRAUSSMANN’S CAFÉ

KRAUSSMANN’S CAFÉ

KRAUSSMANN’S CAFÉ

1921-1988

1921-1988

1921-1988

1921-1988

1921-1988

Le Krausmann’s Café et le Krausmann’s Lorraine Café & Grill étaient deux restaurants à Montréal exploités par deux frères, John et William Krausmann.

Kraussmann’s Lorraine Café & Grill, Montréal

Le « Krausmann’s Cafe » et le « Krausmann’s Lorraine Cafe & Grill » étaient deux restaurants à Montréal exploités par deux frères, John et William Krausmann.1

Les frères Krausmann étaient originaires d’Elora, en Ontario, mais avaient un héritage germanique qui se reflétait dans la nourriture et les boissons servies dans leurs établissements.1

Fondé en 1901, le Krausmann’s Café de John Krausmann était situé au 80 rue St-Jacques dans le Vieux-Port de Montréal.1 John était spécialisé dans la bière importée d’Allemagne et d’Autriche. Après 30 ans en affaires, il meurt d’un coup de feu à la tête, possiblement de sa propre main.2,3

Fondé en 1921, le Krausmann’s Lorraine Cafe & Grill de William Krausmann était situé au 424-431 (aujourd’hui 1195-1197) rue du Square-Phillips. Le restaurant était reconnu pour ses steaks, fruits de mer, côtelettes de porc et charcuteries. En 1927, William vend son restaurant à Traymore Limited, une chaîne de restauration canadienne. La santé fragile de William, due à des problèmes cardiaques, l’avait obligé à réduire ses activités au cours des dernières années de sa vie.1

Sous une nouvelle administration, le Krausmann’s Lorraine Cafe & Grill modifie le caractère de son établissement en 1933. Il devient un chic restaurant où l’on danse et où l’on présente des soupers-spectacles. On peut y entendre les meilleurs orchestres de danse de la métropole. La taverne et la salle à manger sont remises à neuf. Les nombreuses tables peuvent accommoder 250 clients distingués.4

En 1939, le Kraussmann subi des rénovations et est maintenant sous la direction de Raymond Minguet, gérant et restaurateur bien connu.10

En 1964, le Krausmann est relancé sous la nouvelle administration de Jacques Fauteux, un cabaretier bien connu.5,9 En 1971, le restaurant est racheté par Claude Lapointe et renommé « Brasserie Krausmann »6 Au cours des années 1980, Claude Lapointe relocalise sa brasserie Krausmann au 1093 rue du Beaver-Hall. Il ouvre une deuxième brasserie Krausmann au 1111 rue St-Urbain.7

Après un demi-siècle dans le milieu de la restauration, Claude Lapointe vend sa compagnie, enregistrée sous l’appellation Resto-Bar Krausmann Inc, à Michel Côté et Jean Clermont qui font renaître l’institution en 2007 en tant que « Brisket Montréal – Salon Krausmann » et dont les spécialités sont le smoked meat et le pied de porc mariné.6,8

Bien que le prestigieux nom « Krausmann » ait été utilisé sur plus de 100 ans, la famille Krausmann n’était plus associée à ces établissements éponymes depuis les années 1930.1

Sources
[1] https://www.beeretseq.com/krausmann-restaurants-in-montreal-part-iii/
[2] https://www.beeretseq.com/a-classic-montreal-restaurant-krausmanns/
[3] Suicide verdict in Krausmann case, The Montreal Daily Star, 20 février 1929
[4] Des innovations chez Krausmann’s, La Presse, 10 juin 1933
[5] Grand opening of Krausmann restaurant, The Gazette, 30 mai 1964
[6] I never mind working, The Gazette, 25 juillet 2007
[7] Brasserie Krausmann, Le Devoir, 6 juillet 1984
[8] https://ville.montreal.qc.ca/fleuve-montagne/fr/attrait/38
[9] L’ouverture officielle du Monte Carlo, Le Petit Journall, 5 février 1956
[10] Dîner de Pâques, Le Petit Journal, 2 avril 1939
Nous avons assemblé ce texte en utilisant les sources mentionnées ci-dessus. Nous avons traduit en français les sources provenant d’articles de journaux en anglais. Les temps de conjugaison ont parfois été modifiés pour créer une cohérence du texte dans son ensemble. Cet exercice n’a aucun but lucratif.
Close Menu