Skip to main content

ARIA

2001-2006

Le Aria était situé au 1280 rue St-Denis à Montréal de 2001 à 2006. Il était autrefois occupé par le cinéma Berri.

Archives CKUT, Rickey D

Il est difficile de nier que cet « after » a marqué l’imaginaire collectif montréalais. Reconnu autant pour son ambiance et ses bookings que pour les détecteurs de métal à travers lesquels on devait passer pour y entrer, l’endroit était un must, et les affiches mensuelles font aujourd’hui rêver, car elles sont parsemées de gros noms qu’il serait, à ce jour, impensable d’aller voir dans ces circonstances.

Jeff Grosse, un promoteur de Boston qui a organisé des événements ici début 2000, sous le nom Diskho, passait ses week-ends dans les afters et se souvient particulièrement de ses soirées au Aria: « Y aller provoquait toujours chez moi une petite décharge d’adrénaline, car on croyait réellement à la possibilité que quelqu’un nous tire dessus dans le line-up. Mais une fois en dedans, tout ça s’évaporait et la magie opérait dès qu’on descendait les escaliers pour entrer dans la salle principale. Mes deux nuits les plus mémorables là-bas sont la prestation marathon de 13 heures de Danny Howells, en juillet 2003, et d’être enfermé à l’étage pendant l’enquête du SPVM suite à un meurtre qui avait eu lieu dans le club pendant que Lee Burridge jouait en bas. »

Références
https://nightlife.ca/2016/02/02/5-afters-qui-ont-marque-montreal-et-dont-sennuie/

Montreal Concert Poster Archive

L’histoire des salles de spectacles, bars et cabarets de Montréal à travers les images de 1890 à aujourd’hui.
Close Menu