Skip to main content

AUTOSTADE

1967-1975

L’Autostade était un stade situé à Montréal, principalement utilisé pour le football canadien.

Archives de la ville de Montréal

Construit en prévision de l’Exposition universelle de 1967 à Montréal, l’Autostade est devenu le domicile des Alouettes de Montréal, une équipe de la Ligue canadienne de football. Les Alouettes y jouent de 1968 à 1976, à l’exception de la saison 1972 passée au Stade Percival-Molson. Le 30 novembre 1969 est disputé à l’Autostade la 57e finale de la Coupe Grey, gagnée par les Rough Riders d’Ottawa sur les Roughriders de la Saskatchewan. Le match se déroule sous forte surveillance policière en raison des craintes d’un attentat par le Front de libération du Québec. L’Autostade a aussi été utilisé par l’Olympique de Montréal de la North American Soccer League de 1971 à 1973.

L’architecture du stade s’est vue distinguée à rapport à celle des autres stades : les estrades sont divisées en dix-neuf sections séparées autour du terrain. Quelques-unes des sections de l’enceinte furent adhérées par l’ajout de places supplémentaires pour augmenter sa capacité assise.

Jefferson Airplane, The Gazette, 9 mai 1970

Pink Floyd, Jethro Tull, The Who, Gentle Giant, The Jackson 5, Weather Report, The Temptations, The O’Jays, Gilles Valiquette, Richard Seguin, Gilles Vigneault, Tom Jones, Claude Valade, Willie Lamothe, Chantal Pary, Nicole Martin, Jo Ann Kelly, Hot Tuna, Johnny Winter, Jefferson Airplane, Mountain, Van Morrison, Donald Lautrec, Herb Alpert, The Haunted, Mitch Ryder, Ohio Express, The Troggs, Wilf Carter, Jesse Winchester, Jean Nichol, Wayne Newton, et Maurice Chevalier, entre autres, ont donné des spectacles à l’Autostade.

Montreal Star, 24 mai 1975 newspapers.com
29 août 1975. Contributeur: Rick Bélanger

Démoli à la fin des années 1970, l’Autostade a été brièvement envisagé par la ville de Montréal comme domicile potentiel des Expos de Montréal avant les débuts de la franchise dans la Ligue majeure de baseball, le maire de l’époque, Jean Drapeau, ayant même présenté un projet d’agrandissement de l’enceinte. Ce projet fut finalement abandonné au profit du Stade Jarry.

En 1980, 5 sections de l’Autostade ont été sauvées de la démolition en étant déménagées à la ville de Thetford Mines pour former un nouveau stade de baseball de cette communauté.

En mai 2005, le club de soccer de l’Impact de Montréal avait annoncé la construction d’un nouveau stade près de l’ancien emplacement de l’Autostade (maintenant un stationnement et un poste de transformation). L’Impact a par la suite changé ses plans et a inauguré un nouveau stade dans le Parc olympique au printemps 2007, qui a ouvert ses portes sous le nom de Stade Saputo en 2008.

Références
https://fr.wikipedia.org/wiki/Autostade

Montreal Concert Poster Archive

L’histoire des salles de spectacles, bars et cabarets de Montréal à travers les images de 1890 à aujourd’hui.
Close Menu