Skip to main content

UNDERWORLD

UNDERWORLD

UNDERWORLD

UNDERWORLD

UNDERWORLD

1995-2014

1995-2014

1995-2014

1995-2014

1995-2014

L’Underworld était un magasin de musique et de planche à roulettes, greffée d’une salle de spectacles en arrière-boutique.

Underworld, le magasin de vêtements de skate/disque et salle de musique a ouvert ses portes en 1995 au 10738, Millen à Montréal, produisant 300 spectacles entre ’95 et ’98. Le magasin avait une rampe pour les skateurs et une salle de style cabaret pour les spectacles.1

Blink-182, 1996, Underworld photo: Fred Jérôme

De 1995 jusqu’à la fermeture de sa première incarnation en 2003, l’Underworld se sera forgé une réputation d’oasis pour les groupes punk en tournée, et aura cimenté la relation privilégiée de plusieurs d’entres eux avec Montréal. « Je me suis toujours vu auprès d’eux comme un ambassadeur de Montréal. »2

Blink-182, 1996, Underworld, contributeur: Fred Jérôme

En tant que Underworld Musik, Alex Bastide a continué à organiser des concerts autour de Montréal à travers les années, gérant également deux magasins de skate/disque au centre-ville et, ces dernières années, un magasin de skate à Vancouver.1

Satanic Surfers, 1996, Underworld

Il a ouvert le Cabaret Underworld au 1403, rue Sainte-Elisabeth en 2008. Alex Bastide vit pour créer et implanter de nouvelles marques. En 2014, un nouveau projet prend racine dans sa tête alors qu’il dirige à mi-temps le Cabaret Underworld : le restaurant L’Gros Luxe. Ambitieux et lucide, Alex Bastide signe aussitôt deux baux pour L’Gros Luxe. Le message était clair : ce serait une chaîne.1

B-Real, 2012, Underworld

La culture punk était à l’honneur du 15 octobre au 6 novembre 2021 au musée Pop-up Underworld pour le 25e anniversaire de l’ancienne boutique du même nom sous la forme d’une exposition éphémère gratuite dans Ahuntsic, à Montréal.1

Sources
[1] https://www.alexbastide.ca
[2] Quand Blink-182 jouait…à Drummondville, La Presse, 9 mai 2023
Nous avons assemblé ce texte en utilisant les sources mentionnées ci-dessus. Nous avons traduit en français les sources provenant d’articles de journaux en anglais. Les temps de conjugaison ont parfois été modifiés pour créer une cohérence du texte dans son ensemble. Cet exercice n’a aucun but lucratif.
Close Menu