Skip to main content

L'ESCOGRIFFE

2000-

Situé sur Saint-Denis dans le Plateau, l’Esco est un bar et une salle de concert avec une ambiance et une réputation qui lui est propre. Autrement connu comme le Café Bar L’Escogriffe, et sous de nombreuses autres variantes, le bar est ouvert tous les soirs de la semaine jusqu’à 3 h, servant des boissons de valeur sure et offrant de la musique live variant du blue-grass au punk. Son atmosphère tamisée et à la mode vous fait vous sentir toujours détendu et prêt pour le rock.

L’Escogriffe, photo Facebook

Le bar a connu plusieurs incarnations différentes au fil des ans, mais a fini par revenir dans les mains de la famille qui l’a fondée. Le propriétaire Sébastian Madani partage cette histoire. « Mon père a démarré ce bar en 1983. Il immigrait fraîchement d’Iran et a dû emprunter à la banque pour pouvoir l’ouvrir », explique t-il. « Il l’a d’abord appelé ” au plaisir “, c’était un bar littéraire pour les poètes et les écrivains. Quelques années plus tard, il l’a vendu à son gérant, qui l’a ensuite vendu à une jeune fille qui avait travaillé pour mon père. C’est elle qui l’a transformé en ” Le Petit Escogriffe”. » Ce nom était un oxymore intentionnel, puisque un escogriffe est une caricature d’un grand type maigre. « Elle en a fait un lieu de jazz très solide », poursuit Sébastien. « Puis, vers 2000, elle l’a vendu à trois gars qu’elle connaissait et qui en ont fait une salle de rock. » Sébastian a commencé à travailler au bar autour de 2006-2007. « Je me suis souvenu avoir grandi ici », dit-il. « Mon père a toujours connu la foule. C’est maintenant la même foule, la même ambiance, la même scène alternative qu’il y avait avec des écrivains et des poètes. Ce sont les mêmes gars, ils font juste leur art un peu différemment. »

Royal Routes, The Demon’s Claws, Escogriffe, 2003
Flyer contribution: La Petite Roby

Montreal Concert Poster Archive

L’histoire des salles de spectacles, bars et cabarets de Montréal à travers les images de 1890 à aujourd’hui.
Close Menu