Skip to main content

Montréal Concert Poster Archive est un projet de recherche DIY (do-it-yourself) non-subventionné. Le projet a initialement vu le jour en tant que page Facebook avant de se concrétiser en site web.

Nos textes sur l’histoire des salles de spectacles ont été assemblés principalement à partir d’archives de journaux avec une approche à la Wikipedia. MCPA n'a pas pour but de présenter des informations inédites, nous visons donc à exposer des connaissances déjà établies et reconnues, s'appuyant sur des sources de qualité.

MCPA est aussi une archive participative alimentée sur le web par des contributeurs volontaires. Il est parfois difficile de connaitre la source d’une image ou le nom de l’illustrateur qui l’a conçu. Si vous connaissez la source d’une image non-créditée, n’hésitez pas à nous en faire part. Ce site web recherche à créditer adéquatement toutes les images archivées. Nous reconnaissons que parfois cela est impossible mais cet effort fait partie de nos objectifs.

Merci pour vos affiches, flyers, billets de spectacles. Merci de votre contribution et coup de main!

Marc Ablasou, Shant Aghazarian, Felix Ambroise-Caron, Yvan Arsenault, Michael Anthony, Shantal Arroyo, Josselin Aube, Sebastien Audy, Dave Bay, Huges Beauchamp, Patrick Beaudoin, Serge Beaudoin, Jenny Bee, Annie Belanger, Rick Belanger, Patrick Beretzk, Caroline Bérubé-Bousquet, Pascal Besta Bestavros, Marc Bider, Yan Bohler, Hugues Bonneau, Jas Bou, Nick Boucher, Stephane Boucher, JC Boulad, Jacques Bourassa, Jean Bourbeau, Ted Brennan, Jean-Philippe Breton, Pascal Broughton, Louis Brousseau, Ricky Buffet, Matt Carbone, Djada Carfax, Paul Cargnello, Cindy Caron, Patrice Caron, Daniel Cartier, Domenic Castelli, Alexandre Castonguay, Nick Catalano, Mike Cee, Martin Chalut, Tom Chartrand, Francis Chartier, Greg Juny Chioda, CKUT, Hugo Clermont, Dominic Cloutier, Jerry Coburn, Syl Colecchio, Raphael Colet, Yanie Corriveau, Bruno Cote, Stephane Cote, Guillaume Couillard, Mathieu Crackwood, Tim Coutu, Johnny Crap, Eric Crochetiere, Claude Cuerrier, Serge Cuerrier, Orion Curiel, Elsa Cyr Simard, Vanessa Delmaire-Yale, James C. Delorey, Charles De Repentigny, Marie-Ève Demers, Stephane Depelteau, Jean Derome, Olivier Dery, Eric Deschenes, Michel Descoteaux, Félix B. Desfossés, Martin Desgroseillers, Patrick Deslauriers, Greg Hunter Desty, Sarah DF, Eric Dion, Eric B Dion, Jean Dit, Michel Dooley, Gilles Douaire, Ken Dow, Jim Doxas, Thibault Duchesne, Sylvain Dumais, Allan Embury, Brigitte Emond, Melanie Emond, Eric Falardeau, Marie-Claude Felton, Julie Fontaine, Steve Fournier, Robert Francoeur, Lex French, Ashbal Gabriel, Natalia Gadoua, Philip Gagné, Stephane Gagnon, Alexandre Geoffrion, Antonio Geraldo, Marc-André Gendron, Alexandre Geoffrion, Luke Germain, Joel Giberovitch, Michael Gilson, Louise Girard, Stephane Giroux, Maxime Godard, Maxime Godin, François Gosselin, Paul Gott, Fred Gouintinovelo, JF Gravel, Eric Guay, Marc Guay, Pat Francis Guay, Al Gunn, Carrie Haber, Francis Hamel, Pat Hamou, Ian Hanchet, Nick Hardy, JeanSi Ho, Martin Houle, Max Houle, Marcel Hubert, Daniel Jacob, David Jannard, Pascal Jean, Fred Jerome, Martin Jetté, Mashed Patato Johnson, Pierre Jolicoeur, Sebastien Jutras, Sheldon Kagan, Alain Karon, Thomas Kitsos, Thierry Klesse, Matt Komart, Rabin Kramaslabovitch, Marco Labelle, Simon Lacroix, Karol Lafond, Zebas Lafortune, Bruno Lamoureux, Hugo Landry, Francis Lapointe-MacBeth, Luc Laporte, Sebastien Laroche, Philippe Larocque, Pierre Larouche, Pat Laurendeau, Pierre Lauzon, Annie LC, Vincent Leblond De Brumath, Marc-André Lebon, Luc Leclerc, Simon Leclerc, Stephane Leduc, Leftover Brett, Jason Lepage, Pascal Lepine, Yannick Levesque, Francis LM, Mi Loka, Steve Lud, Pierre Lunaire, Debbie MacNeil, Jean-Felix Mailloux, Andy Mak, Norm Marier, Bruno Marotte, Daniel Marotte, Stephan Martel, Caroline Martin, Lando McIntosh, Patrick Menard, Patrick Meunier, Veronica Michaud, Saverio Mirarchi jr, David Mitchell, Yves Monast, Karen Montreal, Anaïs Morel, Craig Morrison, Valerie Murray, Pipo Muck, Nat Natz, JF Olivier, Fabrice Othon, Christian Ouellet, Ronnie Pangia, Matt Paré, Bruno Parent, Magalie Paul, Nicolas-François Payotte, Stephane Pellerin, Ben Pepin, Charles Petitclerc, Robert Pidgeon, Marc-André Pilon, Sebastien Pinard, Marc-André Plourde, Alexandra Poirier, Eric Poirier, Serge J Poulin, Valerie Pralus, Leah Pratt, Mike Price, Melanie Primeau, JP Proulx, Alain Provost, Simon Prss, Simon Quesnel, Martin Racine, Laurent Ram, Eric Ravenelle, Jason Red Clarke, Vince Ricci, Pascal Ricq, Dominique Ritchot, Bruno Robert, Valerie Robin-Clayman, Pat Bobiche Robi, La Petite Roby, Sophie Rodrigue, Hugues Rolland, Nancy Ross, Michel Rousseau, Audrey Roy, Erick Roy, Lucas Harrison Rupnik, Orlando Rusu, Marc-André Savard, Arlene Scher, Brian Schneider, Mikael Semegen, Mathieu Senecal, Paul Senez, Marc Sigouin, Dominique Simard, Yan Simoneau, Alex Sparkles, Jonathan Stein, Luc St-Germain, Nicolas, St-Pierre, Marc Street, Jenna Sykucki, Hugo Sylvestre, Andre Terreault, Martin Tessier, Alain Thomas, Charles-Alexandre Tourchot, Pierre Tremblay, Jean-Frederic Vachon, Christiane Valcourt, Eric Viens, Rem Vilenouille, Norm Wazoo Lamer, Simon Webb, Stephane WGNR, Paget Williams, Perrin Wolfson, Philoats Yaza

JF HAYEUR

Jean-François Hayeur est diplômé de HEC Montréal en gestion d’entreprise et de l’Institut Grasset en Production télévisuelle et cinématographique. Il est le créateur de Montréal Concert Poster Archive. Jean-François est un érudit du disque et un membre de l'industrie musicale québécoise. Il est connu en tant que vidéaste, photographe, disquaire, programmeur musical, gestionnaire de réseaux sociaux, archiviste et même directeur de train! Jean-François a contribué à la croissance d’artistes locaux. Il est également impliqué dans la promotion du disque vinyle à Montréal et est reconnu comme un ardent défenseur de la scène musicale locale.

À PROPOS DE L’ARCHIVISTE

JF Hayeur

Jean-François est né à Montréal “dins années soixante-dix, dans un Québec en plein changement”. Ses parents lui ont inculqué l’amour de la musique.

 

Durant les années 1990, JF était un adepte de planche à roulettes. Caméra en main, il filmait des vidéos de skateboard avec ses amis, les montait et les distribuait gratuitement à l’école sur vidéocassettes VHS. Selon Dan Pageau, l’un des premiers planchistes professionnels au Canada: « Jean-François figure parmi l’un des premiers médias du skate au Québec! ».

Lettre de Matt Hensley à JF Hayeur, planchiste professionnel américain, 1995

Jean-François a aussi documenté plusieurs de ses amis à leurs tout débuts dans leurs carrières musicales. Par exemple, Simple Plan, sous leur première incarnation en tant que Roach et Reset. C’est de cette façon qu’il a réalisé les vidéos de Simple Plan à l’International de Montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu en 2012.

Simple Plan et l’équipe de tournage de JF Hayeur; Maxime Arseneau et Louka Boutin, 2012

À l’affût de la musique émergente, JF a été recruté comme disquaire chez Musique Rockweiler à partir de 1994 suivi de chez C’Dément, rue Sainte-Catherine, en 1996. Son patron le surnommait le « prince du punk » en référence à son dévouement et ses ventes extraordinaires. C’est lui qui avait pris en charge les albums en consignation, stocké la vaste sélection de CD d’artistes locaux & internationaux punk-alternatif, et qui avait instauré le système de billetterie au magasin; quelque chose qui lui tenait à cœur en support à la scène locale. Il a été envoyé à Paris en 1999 pour l’ouverture de leur nouvelle succursale.

Voir, 1998

Dans ses temps libres, Jean-François rendait visite à son voisin, Paget Williams, à son bureau chez les productions Greenland sur l’avenue Mont-Royal. Il rapportait chez lui des affiches afin de décorer les murs de l’immeuble où vivait d’autres acolytes de la communauté punk de Montréal sur l’avenue Prud’Homme dont Paget Williams, Orion Curiel, Curtis Creager, et les gars de Men-O-Steel, entre autres. Cet espèce de commune artistique punk-rock servait aussi de lieu de fête et de crash pad pour plusieurs artistes de passage en ville.

Paget Williams

Les affiches des productions Greenland étaient conçues pour la plupart par l’illustrateur montréalais Pat Hamou.

Seaweed, 1994. Design: Pat Hamou

Parallèlement, Jean-François était aussi le créateur de la série Punk Empire, un magazine-vidéo qui documentait la scène skate-punk des années 1990 à Montréal. Il a réussi à interviewer des artistes tels que Green Day, Blink-182 et Pennywise de manière totalement indépendante, à une époque où YouTube et même l’internet n’était pas encore dans nos vies. Il correspondait directement avec les artistes par lettres et cartes postales et allait les rencontrer durant le soundcheck et dans les coulisses.

Russ Rankin, Good Riddance, 1995

Sa rencontre et correspondance avec Ian MacKaye du groupe Fugazi, reconnu comme enthousiaste promoteur de l’éthique Do it yourself, avait été particulièrement significative pour le développement de son projet.

Ian MacKaye, 1998

Quelques archives vidéo de Jean-François se sont retrouvées dans des documentaires tels que Fat Wreck Chords: Peepshow (1997), Face to Face: The First Seven Years (1999) et A Fat Wreck (2016) et dans trois vidéoclips de Bracket, Lagwagon et Good Riddance.

De 2000 à 2002, JF a travaillé pour Sam The Record Man et Musigo. En 2003,  il a développé le commerce en ligne chez Beatnick et a contribué à la modernisation de l’inventaire en stockant les groupes émergents. Il était aussi bon vendeur de jazz!

JF avec Nick Catalano, propriétaire des disques Beatnick

De 2006 à 2011, Jean-François était programmeur musical pour Touchtunes Digital Juke-box. Il était responsable du perfectionnement du contenu musical. Si vous entendiez de la musique chez McDonald’s, TGI Fridays ou Applebees, il est fort probable que c’était Jean-François qui s’occupait de la sélection musicale dans plus de 40,000 hauts-parleurs à travers le Canada, les États-Unis et le Mexique.

JF Hayeur, Touchtunes, 2006-2011

Durant les années 2010, il a effectué un retour aux études en cinéma et a réalisé des vidéos de concerts professionnels pour Simple Plan, les Vulgaires Machins et le Sam Roberts Band.

Simple Plan, I’m just a kid, 2012. Réalisation: JF Hayeur
Les Vulgaires Machins, Mythe de la démocratie, 2012. Réalisation: JF Hayeur
Sam Roberts Band, 2012. Réalisation: JF Hayeur

En 2013, il a été agent de licences à la SODRAC.

Le propriétaire de l’Upstairs Jazz Bar & Grill, Joël Giberovitch, a reconnu la passion musicale chez JF en 2014 lorsque JF se présentait au club pour faire autographier ses vieux disques de jazz par des légendes américaines en spectacle dans cette petite salle intime et chaleureuse. L’Upstairs l’a recruté en tant que gestionnaire de marketing et des réseaux sociaux à partir de 2014. À l’Upstairs, JF a fait la promotion de plus de trois milles spectacles à ce jour pour des artistes tels que Oliver Jones, Jim Doxas et Dorothée Berryman. Peut-importe l’heure de la journée, il était toujours occupé à faire avancer des projets intéressants.

Dave Young, Jim Doxas, JF Hayeur et Oliver Jones
Haut-gauche: Al McLean, Andre White \ Haut-droit: Azar Lawrence
Centre-gauche: Christian Scott \ Centre-droit: Bobbi & Bob Cranshaw
Bas-gauche: George Coleman \ Bas-droit: Cedar Walton

JF est un ami et élève de Craig Morrison Ph.D, ethnomusicologue. Autour de Craig Morrison s’est articulé toute une nouvelle génération de recherchistes en histoire de la musique qui s’inspire de ses techniques d’enseignements. Jean-François est un « disciple » de Craig Morrison.

Mais la plus belle rencontre de toutes fut celle de son épouse Marie-Claude, mère de leurs deux enfants, historienne, éditrice et enseignante. Mélomane de musique classique, Marie-Claude a fait notamment partie de l’Orchestre Métropolitain en tant que choriste sous la direction de Yannick Nézet-Séguin.

Toujours impliqué auprès de la communauté, d’une manière ou d’une autre, Jean-François est un collectionneur de disques de jazz rares. Il a été membre du comité d’organisation du Salon du Disque de Montréal et un fervent promoteur du disque vinyle dès le début des années 2000 en créant une coalition avec différents disquaires montréalais. Il a réalisé la série « Pour l’Amour du disque vinyle ».

Le Salon du Disque de Montréal, 2012. Réalisation: JF Hayeur

C’est avec grand plaisir qu’il vous invite à découvrir l’histoire des salles de spectacles de Montréal à travers son plus récent projet, Montréal Concert Poster Archive, qui mélange affiches de spectacles et histoires d’ici, d’hier à aujourd’hui.

VOUS AIMEREZ…

Close Menu