Skip to main content

MONTEREY CANDLELIGHT ROOM

MONTEREY CANDLELIGHT ROOM

MONTEREY CANDLELIGHT ROOM

MONTEREY CANDLELIGHT ROOM

MONTEREY CANDLELIGHT ROOM

1953-1970

1953-1970

1953-1970

1953-1970

1953-1970

De 1953 à 1970, le Monterey était l’endroit par excellence à Montréal pour entendre de la musique western et fut l’un des endroits les plus célèbres pour la musique western en Amérique du Nord.

Texte assemblé à partir d’archives de journaux

Le Monterey Candlelight Bar Saloon (1953-1970) était situé au 1108 rue Sainte-Catherine Ouest à Montréal.1,2

Le Monterey était auparavant connu sous le nom de Diana Grill. Le Diana Grill était un restaurant ultra-moderne fondé en 1937 par George Dimitrios Matrakos, John Liaskos et David William Holloway.3 Le Diana Grill offrait une excellente cuisine, une carte de vins spécialement sélectionnés, un bar à cocktail et une salle de thé. Un orchestre offrait du divertissement dans un confort luxueux. Dans les journaux, on invitait les gens à «Venir voir l’œil magique. Du jamais vu à Montréal! Les portes donnant sur la cuisine et la salle à manger s’ouvrent et se ferment automatiquement! L’œil magique accélère le service!»4,5

En 1950, le Diana Grill aménage un nouveau lounge, au sous-sol, le Candlelight Room, une salle inspirée du lounge de New York du même nom. Le groupe américain les Ink Spots inaugure le Candlelight Room de Montréal le 24 novembre 1950.6

En 1952, un groupe entièrement canadien, Georgie Faith et les Westernaires, est engagé au Candlelight et fait un très bon travail pour divertir les clients. Le type de musique convient au public qui souhaite voir davantage de spectacles.7 Le Prairie Boys Quartet tient la tête d’affiche le mois suivant.8 La population de Montréal, ou du moins celle qui fréquente le Candlelight, semble être emballée par la musique western. L’atmosphère est renforcée par les costumes portés par les jeunes Frères Hachey et Mary Lou.9 Formés de trois membres d’une même famille à Atholville au Nouveau-Brunswick, les Frères Hachey se présentent d’abord sous le nom plus exotique des Sunset Playboys avant d’opter pour celui des Frères Hachey, ou plus exactement les Hachey Brothers.10

En 1953, on annonce que le Diana Grill, fraîchement rénové, sera rebaptisé le Monterey. Plus de 4 000 suggestions ont été soumises au concours pour choisir son nouveau nom.11

Le Monterey ouvre ses portes le 1er juin 1953.12 Des tons pastel doux pour donner une atmosphère relaxante est le motif du nouveau Monterey. La rénovation comprend l’abaissement du plafond, le déplacement de l’entrée et l’installation d’un bar qui occupe tout le mur.13 Le lounge au sous-sol (le Candlelight), garde son nom.

De 1953 à 1970, le Monterey (et son saloon western) était l’endroit par excellence à Montréal pour entendre de la musique western et fut l’un des endroits les plus célèbres pour la musique western en Amérique du Nord.14 Les Frères Hachey y ont joué pendant 13 ans. Ils portaient des chapeaux de cowboy, des foulards et des pantalons dans leurs bottes, comme les grands cowboys du temps, Roy Rogers et Gene Autry.15

George Hill, la légende de Kahnawake et le fondateur du groupe The Mighty Mohawks, a fait les belles heures du Monterey. «On remplissait la place 6 soirs par semaine», raconte l’octogénaire à la voix de Johnny Cash. «Et crois-moi, notre public ne buvait pas du 7up!» Punks avant la lettre, les musiciens s’étaient même fait tondre les cheveux à la manière mohawk.16

En novembre 1970, le Monterey Candlelight Bar Saloon, opéré par la compagnie Diana Grill Limited depuis 1937, déclare faillite.17 Le magasin Import Bazar prend sa place pendant une quinzaine d’années.18 Le local est aujourd’hui occupé, en partie, par le magasin H&M, à l’angle de Ste-Catherine et Peel.

Sources
[1] Diana Grill opens, The Montreal Star, 6 mai 1937
[2] Le Monterey maintenant ouvert, Le Canada, 8 juin 1953
[3] Diana Grill Ltd, La Gazette Officielle du Québec, 20 février 1937
[4] Diana Grill et restaurant, Le Canada, 5 mai 1937
[5] Montréal est sa place natale, La Presse, 19 mai 1937
[6] Le Candlelight Room du Diana Grill, Montréal-Matin, Don D’Amico, 27 novembre 1950
[7] Canadians musicians at Candlelight Room, The Gazette, 21 novembre 1952
[8] New western group at Diana Grill, The Gazette, 19 décembre 1952
[9] Cowboys musicians proving popular, The Gazette, 30 mars 1953
[10] Québec info music point com: The Hachey Brothers
[11] Show business, The Gazette, 24 mars 1953
[12] Today grand opening of The Monterey, The Gazette, 1 juin 1953
[13] Monterey opens, The Gazette, 2 juin 1953
[14] Monterey trading western for Caribbean flavour, The Gazette, Dane Lanken, 11 juillet 1970
[15] Du cowboy au country, chacun a suivi sa piste, La Presse, 26 octobre 1991
[16] George Hill, le Mighty Mohawk, La Presse, 20 mars 2010
[17] Legal notice: Diana Grill bankruptcy, The Montreal Star, 21 novembre 1970
[18] Le solde 15e anniversaire Import Bazar, La Presse, 4 juillet 1985
Nous avons compilé ce texte en utilisant les sources mentionnées ci-dessus. Les extraits sont reproduits tels quels avec modifications mineures par souci de cohésion. Nous avons traduit en français les sources provenant d’articles de journaux en anglais.
Dernière mise à jour du texte: 2 octobre 2023
Close Menu